Glossaire de l’industrie des métaux

A

Abrasion (eng: Abrasion): Un processus, consistant à gratter, frotter ou d’usure normal. Cela pouvant être intentionnel dans le cadre d’une opération contrôlée ou à cause d’effets indésirables à la suite d’expositions à une utilisation normale ou à divers éléments.

Acier à outils (eng: Tool steel): Aciers au carbone et alliages couramment utilisés pour fabriquer des outils. Caractérisés par une dureté élevée et une résistance à l’abrasion, ces matériaux ont souvent une ténacité élevée et une résistance au ramollissement à température élevée. Ces attributs sont généralement obtenus avec une teneur élevée en carbone et en alliages.

Acier allié (eng: Alloy steel): Acier contenant des éléments autres que le silicium, le manganèse, le soufre, le phosphore ou dans lequel le silicium et le manganèse sont présents en grande quantité afin d’améliorer ou de modifier les propriétés physiques ou mécaniques de l’acier.

Acier au carbone (eng: Carbon steel): Un type d’acier dans lequel l’élément d’alliage principal est le carbone. L’un des facteurs les plus importants qui déterminent les propriétés mécaniques de l’acier est la quantité de carbone qu’il contient. Les aciers au carbone ne contiennent pas plus de 1,65% de manganèse, 0,6% de cuivre ou 0,6% de silicium. Les aciers au carbone offrent différents niveaux de modelage. En général, les formes les plus modelé sont plus coûteuses. L’acier au carbone est aussi appelé acier doux.

Acier au manganèse (eng: Manganese steel): Est un alliage d’acier contenant 12-14% de manganèse. Se distingue par sa résistance élevée aux chocs et sa résistance à l’abrasion dans son état durci, l’acier est souvent décrit comme l’acier à durcissement ultime au travail. Aussi appelé acier Hadfield ou mangalloy.

Acier de construction (eng: Structural steel): Catégorie d’acier utilisée pour la fabrication de matériaux de construction sous diverses formes. Les formes structurelles les plus courantes sont les suivantes: poutres en I, angles, canaux, barres, tiges, etc.

Acier doux (eng: Mild steel): Un type d’acier dans lequel l’élément d’alliage principal est le carbone. L’un des facteurs les plus importants qui déterminent les propriétés mécaniques de l’acier est le niveau de carbone qu’il contient. L’acier doux ne contient pas plus de 1,65% de manganèse, 0,6% de cuivre ou 0,6% de silicium. L’acier doux est disponible avec différents niveaux de formabilité. En général, les classes plus malléables sont plus coûteuses. L’acier doux est aussi appelé acier au carbone.

Acier inoxydable (eng: Stainless steel): Type de métal plus résistant à la rouille, à la corrosion et aux taches que l’acier ordinaire, notez qu’il existe une oxydation transparente qui ne se voit pas à l’œil nue. C’est un alliage de fer et de carbone mélangé à des éléments tels que le chrome (augmente la résistance à la rouille), le nickel, le molybdène, le silicium, l’aluminium . Les matériaux en acier inoxydable sont souvent utilisés dans la construction et les outils.

AISI (eng: AISI): Abréviation de l’Institut Américain du Fer et de l’acier (IAFA), l’une des plus anciennes associations de trading des États-Unis (1855). Cet institut a été développé pour la collecte et la dissémination de statistiques et d’informations, en se basant sur des enquêtes. Il maintient un forum de discussion à propos des problèmes et la promotion des intérêts de l’industrie des métaux.

Alliage (eng: Alloy): Substance aux propriétés métalliques composée de deux ou plusieurs éléments chimiques, dont au moins un des éléments est un type de métal.

Aluminiser (eng: Aluminizing): Le processus de revêtement d’acier avec de l’aluminium; il génère des résultats similaires à ceux de la galvanisation et augmente la résistance à la chaleur.

Aluminium (eng: Aluminum): Un métal blanc argenté, mou, non magnétique et ductile. L’aluminium est connu pour sa faible densité, sa capacité à résister à la corrosion et est le métal non ferreux le plus largement utilisé. Ses principales utilisations se trouvent dans les secteurs suivants: bâtiment et construction, transport, emballage, utilisations liées à l’électricité, production d’articles ménagers.

Angles (eng: Angles): Un produit long standard disponible en acier, aluminium et autres métaux, principalement utilisé dans des applications industrielles telles que: bâtis de machines et équipements (entretoises et coins), transports (bâtis et angles), bâtis de support nécessitant le boulonnage, le rivetage, la soudure; également sur les ponts et les bâtiments et pour un usage structurel général dans la construction. Les bras de l’angle peuvent être égaux ou inégaux.

Anodisation (eng: Anodizing): Un processus de passivation électrolytique qui recouvre le métal d’un fini à l’oxyde anodique décoratif, durable et résistant à la corrosion. L’anodisation est principalement utilisée avec les métaux non ferreux, principalement l’aluminium. L’oxyde d’aluminium ne s’applique pas à la surface comme de la peinture ou du placage; il est intégré au substrat en aluminium, de sorte qu’il ne puisse ni ébrécher ni peler. Sa structure est très ordonnée et poreuse, ce qui permet une coloration et une étanchéité faciles. Les finitions anodisées ont fait de l’aluminium l’un des matériaux les plus utilisés aujourd’hui dans la production de produits de consommation, commerciaux et industriels.

ASTM (eng: ASTM)La société américaine pour les essais et les matériaux (SAEM) est une organisation internationale de normalisation qui élabore et publie des normes techniques pour un large éventail de matériaux, produits, systèmes et services.

Haut de page

B

Barre (eng: Bar): Un produit long, en métal non ferreux ou ferreux, de section transversale rectangulaire ou circulaire. Normalement, une barre de métal fait plus de 10 mm d’épaisseur et jusqu’à 300 mm de large. Ne pas confondre avec les barres d’armature.

Bobine (eng: Coil): Une feuille d’acier enroulée autour d’un mandrin en un rouleau.

Brasage (eng: Brazing): Le processus consistant à assembler deux ou plusieurs pièces métalliques en faisant fondre et en faisant passer un métal d’apport (le métal d’apport ayant un point de fusion inférieur aux éléments métalliques assemblés) dans le joint. Contrairement au soudage, le brasage n’implique pas la fusion des pièces à usiner et nécessite des températures plus élevées et des pièces plus ajustées que lors du soudage.

Haut de page

C

Cédule (d’un tuyau)/(eng: Schedule of a pipe): Terme utilisé pour décrire l’épaisseur d’un tuyau.

Cisaillement (eng: Shearing): L’action de couper par deux lames le long d’une ligne droite pour séparer le métal. Les machines utilisées pour le cisaillement sont appelées cisailles à carreaux. Au cours de cette opération, une bande de métal étroite se déforme au point de se fracturer au niveau des surfaces en contact avec les lames. La fracture se propage ensuite vers l’intérieur et assure une séparation complète. Le cisaillement est utilisé pour produire des ébauches.

Corrosion (eng: Corrosion): Détérioration chimique ou électrochimique d’un métal / alliage.

Coupe à onglet (pour métaux) (eng: Mitre cutting – for metals): Opération consistant à couper sous un angle déterminé les faces de deux structures métalliques, de manière à ce que les pièces soient assemblées et créent un angle, introduisant ainsi un nouveau terme – joint à onglet. L’angle le plus commun pour les pièces à couper est à 45 degrés, de sorte que lorsqu’il est joint, le coin sera à 90 degrés. Toutefois, la coupe en onglet peut être effectuée sous d’autres angles en fonction de l’objectif. Pour des coupes d’onglet plus efficaces et précises, les professionnels de la fabrication des métaux utilisent souvent des scies à onglets motorisées.

Couper à la taille (eng: Cut to size): Résultat d’un objet coupé à une taille / longueur appropriée.

Haut de page

D

Découpage (des métaux) (eng: Blanking – of metals): Une opération de cisaillement dans laquelle un poinçon (une tige métallique avec une extrémité effilée à une extrémité et un bout émoussé à l’autre extrémité) et une matrice (un outil spécialisé utilisé dans les industries manufacturières pour couper ou façonner un matériau via une presse) sont utilisés pour former des métaux et d’autres matériaux. La pièce de métal découpée est appelée une ébauche et est conçue pour une utilisation ultérieure.

Découpe à la flamme (pour métaux) (eng: Flame cutting – for metals): Procédé utilisé pour couper et façonner les métaux; également connu sous de nombreux autres noms tels que coupe oxycarburant, combustion de l’oxygène, combustion de l’acier, etc. La découpe à la flamme est un procédé thermochimique nécessitant une source intense de chaleur et d’oxygène pur (pureté minimale de 99,5%). La coupe se produit en utilisant une torche pour chauffer le métal à sa température d’auto-inflammation, puis un flux d’oxygène est dirigé sur le métal, le brûlant en un oxyde de métal qui sort de la saignée sous forme de scories.

Découpe au plasma (pour métaux) (eng: Plasma cutting – for metals): Procédé de fusion qui coupe des matériaux électriquement conducteurs via un jet de plasma chaud, également appelé coupage à l’arc. Le processus implique la création d’un jet de gaz électriquement conducteur pour transférer de l’énergie d’une source d’alimentation à tout matériau conducteur, ce qui permet un processus de coupe plus propre et plus rapide qu’avec l’oxy-carburant (oxycoupage). Les matériaux typiques coupés par une torche à plasma comprennent l’acier, l’acier inoxydable, le cuivre, le laiton et l’aluminium, ainsi que d’autres métaux conducteurs. Le coupage au plasma est un moyen efficace de couper des matériaux minces et épais, et le processus est extrêmement utile pour couper des tôles en formes courbes ou coudées.

Découpe laser (pour métaux) (eng: Laser cutting – for metals): Une technologie qui utilise un laser haute puissance pour couper le métal. Le faisceau laser est redirigé vers le matériau (le plus souvent par l’optique), qui fond, brûle, se vaporise ou est emporté par un jet de gaz. Le résultat est un bord avec une finition de surface de haute qualité. Les coupeuses laser industrielles sont utilisées pour couper des tôles à plat, ainsi que des métaux structuraux et en forme de tuyaux / tubes. La découpe au laser présente certains avantages par rapport à la découpe au plasma: elle est plus précise et nécessite moins d’énergie lors de la découpe de la tôle. Cependant, le plasma peut couper une plus grande épaisseur de métal que la plupart des lasers industriels.

Déformation (eng: Warping): Déformation de la forme d’origine, généralement sous l’effet de l’humidité ou de la chaleur.

Ductilité (eng: Ductility): La capacité d’un matériau à se déformer plastiquement sans fissure. Cette capacité est mesurée par allongement ou réduction de surface dans un essai de traction.

Dureté (eng: Hardness): Capacité du métal à résister aux égratignures, à l’indentation, à l’abrasion ou aux coupures. Les matériaux à haute résistance sont appelés durs; ceux qui ont peu de résistance sont appelés mous.

Haut de page

E

Ébavurage (eng: Deburring): Le processus consistant à enlever à l’aide d’un outil d’ébavurage les bords relevés (également appelés bavures de métal) ou une pièce de métal indésirable restant attachée à une pièce métallique après un processus de modification.

Etain (eng: Tin): L’étain est un métal non toxique utilisé comme revêtement pour d’autres métaux, tels que l’acier, pour empêcher la corrosion. L’étain est également utilisé dans les alliages moulés sous pression, les biocides, la soudure au plomb, le bronze et en tant qu’alliage avec du titane.

Etirage (des métaux) (eng: Drawing): L’opération d’étirage de métal dans une matrice pour produire de grandes longueurs de sections de tube, fil ou bande.

Étiré à froid (eng: Cold-drawn): Le passage d’un matériau non chauffé (fil métallique, barres, etc.) à travers une matrice pour en réduire les dimensions, renforcer et améliorer l’état de surface.

Haut de page

F

Fabrication de métal (eng: Metal fabrication): La création de structures en métal par des opérations telles que: découpage, pliage et assemblage de structures à partir de diverses matières premières.

Fatigue (eng: Fatigue): Phénomène consistant en une fracture sous pression répétées ou fluctuantes d’une valeur maximale inférieure à la résistance de la traction du matériau.

Fer blanc (eng: Tinplate): Une tôle d’acier ou de fer mince revêtue d’étain – utilisée pour fabriquer des boîtes de conserve.

Feuille (eng: Sheet): Large, acier laminé à plat. En règle générale, l’acier d’une épaisseur inférieure à 3 mm est considéré comme une feuille. Voir aussi la plaque.

Forage (des métaux) (eng: Drilling – of metals): Le processus de percer des trous dans le métal en utilisant un outil de coupe rotatif – le foret. Contrairement au poinçonnage des métaux, le forage coupe le matériau lors de la filature et ainsi, les déchets sont éjectés à travers l’arbre creux et sortent par le haut.

Formage (eng: Forming): Opération consistant à convertir une pièce de tôlerie plate en un objet tridimensionnel.

Haut de page

G

Galvanisation (eng: Galvanizing): Procédé de revêtement d’acier au zinc qui crée une surface hautement résistante à la corrosion.

Grade (eng: Grade): Fait référence au type de métal utilisé, qui est défini par ses ingrédients chimiques et ses propriétés mécaniques.

Grille (eng: Grating): Une structure de barres parallèles ou croisées, empêchant généralement l’accès à travers une ouverture tout en permettant une ventilation et une autre communication.

Haut de page

H

HRP&O (eng: HRP&O): Abréviation utilisée pour les produits laminés à chaud, décapés et huilés – un traitement appliqué aux métaux après leur laminage à chaud.

HSS (eng: HSS): Les aciers à haute résistance (HSS) constituent une vaste catégorie de produits en acier dont la limite d’élasticité dépasse 40 000 PSI (livres par pouce carré).

Haut de page

L

Laiton (eng: Brass): Une famille d’alliages de cuivre et de zinc, généralement 60/40 – ses variations de composition entraînent des caractéristiques physiques et des couleurs différentes.

Laminage (eng: Lamination): Imperfection dans une bobine d’acier résultant de coutures, rayures, cloques, matériaux étrangers sur un lingot ou une billette qui n’ont pas été réparés pendant le processus de laminage.

Laminage à chaud (eng: Hot rolling): Procédé de forgeage de métaux, effectué à haute température afin de rendre le métal malléable.

Laminé à froid (eng: Cold rolled): Une classe de métal qui a subi une manipulation supplémentaire après avoir été laminé à chaud, décapé et huilé. Le métal est déplacé à travers un ensemble de rouleaux, ce qui confère à la pièce une épaisseur uniforme et une surface plus lisse. Ce processus se déroule à une température ambiante.

Limite d’endurance (eng: Endurance limit): Le niveau maximum de stress au-dessous duquel un matériau peut supporter soi-disant un nombre infini de cycles de stress.

Haut de page

M

Matrice (dans la fabrication de métaux) (eng: Die – in metal manufacturing): Un outil de fabrication spécialisé utilisé pour couper ou façonner des matériaux métalliques principalement à l’aide d’une presse. Les matrices sont généralement personnalisées en fonction de l’objet pour lequel elles ont été créées. Différentes matrices sont utilisées dans différents procédés de fabrication du métal tels que: découpage à blanc, brochage, bombement, curling, frappe, étirage, laminage et bien plus encore.

Moulage sous pression (eng: Die Casting): Processus consistant à couler un métal non ferreux (généralement de l’aluminium ou du zinc) dans une matrice en acier fermée, soit par coulée (moulage par gravité), soit par injection sous pression (moulage sous pression). Le moulage sous pression est plus précis et plus rapide que le moulage en sable.

Haut de page

O

Oxydation (des métaux) (eng: Oxidation – of metals): Une forme de corrosion des métaux pouvant survenir soit dans l’air, soit après une exposition du métal aux acides ou à l’eau. L’oxydation du métal résulte d’une réaction chimique à la surface du métal en présence d’oxygène. Au cours de ce processus, les électrons se déplacent du métal aux molécules d’oxygène, ce qui entraîne la génération d’ions oxygène négatifs qui pénètrent dans le métal, créant une surface d’oxyde. De vieilles voitures rouillées ou des débris de métal rouillés sont de bons exemples d’oxydation.

Haut de page

P

Plaque de montage (eng: Mounting plate): Partie d’une charnière, d’un loquet ou d’une poignée permettant de fixer le matériel à une armoire. Les plaques de montage facilitent la fixation des portes aux cadres.

Plaque (eng: Plate): Large acier laminé à plat. Il est maintenant généralement admis que l’acier de plus de 3 mm (1/8 pouce) d’épaisseur est une plaque. Voir aussi la feuille.

Pliage (de tôles métalliques) (eng: Folding – of metal sheets): Un type de technique de pliage de métal dans lequel des poutres de serrage maintiennent le côté le plus long de la feuille; le faisceau monte et plie la feuille, permettant la formation de pièces avec des angles de courbure positifs et négatifs. Dans le pliage du métal, l’angle de pliage est influencé par des facteurs tels que: l’angle de pliage de la poutre, la géométrie de l’outil et les propriétés du matériau. Le pliage permet le travail de grandes feuilles, facilitant l’automatisation du processus.

Pliage du métal (eng: Bending): Une opération de modelage des métaux qui consiste à la déformation d’un matériau, habituellement une feuille plate ou d’une bande métallique, en la déplaçant autour d’un axe rectiligne tout en appliquant de la pression afin de le plier

Poinçonnage (eng: Punching): Un processus de formage de métal qui utilise une presse mécanique (appelée presse à poinçonner) pour forcer un outil (appelé un poinçon) à travers la pièce à usiner afin de créer un trou. Le poinçonnage est applicable aux métaux et autres matériaux qui se présentent sous forme de feuille. De plus, le poinçonnage est l’une des méthodes les moins chères pour créer des trous dans les matériaux en feuille dans des volumes de production élevés. Contrairement au perçage, un poinçon pousse le métal à travers un trou et la limace sort par dessous, qui peut être réutilisée ou jetée en fonction de l’objectif.

Poinçonnage à chaud (eng: Hot punching): Dans les applications de forgeage des métaux, la pièce métallique est souvent poinçonnée à chaud, d’où le nom de l’opération – poinçonnage à chaud.

Poutre (eng: Beam): Élément structurel principalement utilisé pour résister à des charges qui sont généralement appliquées latéralement à l’axe de la poutre. Son mode de déviation est principalement par flexion. Les poutres peuvent être caractérisées par leur mode de support, leur profil (forme de section, par exemple des poutres en I, des poutres en H, des poutres en T), leur longueur et leur matériau (par exemple de l’acier, de l’aluminium, du bois). En règle générale, une «poutre structurelle» est une description d’éléments de construction, de bâtiment ou de génie civil, mais toutes les structures telles que les châssis d’automobiles, de machines et autres systèmes mécaniques ou structurels contiennent des structures de poutres. Ils sont également conçus pour supporter des charges latérales et sont analysés de la même manière.

Poutre en H (eng: H-Beam): Elément structurel de section transversale en forme de H, principalement utilisé dans la construction pour résister aux charges qui sont généralement appliquées latéralement à l’axe de la poutre. En plus de leurs propriétés de résistance au poids différentes, la différence visuelle entre un faisceau en H et un faisceau en I réside dans la bride, la bride du faisceau en H n’ayant pas d’inclinaison, les surfaces supérieure et inférieure étant parallèles.

Poutre en I (eng: I-Beam): Élément structurel de section transversale en forme de I, principalement utilisé dans la construction pour résister à des charges qui sont généralement appliquées latéralement à l’axe de la poutre. Outre leurs propriétés de résistance au poids différentes, la différence visuelle entre une poutre en I et une poutre en H réside dans la bride, la bride de la poutre en I a une inclinaison et les surfaces supérieure et inférieure ne sont pas parallèles.

Propriétés mécaniques (eng: Mechanical properties): Les propriétés d’un matériau qui exposent la réaction élastique et non élastique lorsque la force est appliquée. En outre, il implique la relation entre le stress et la fatigue telles que la dureté, résistance à la traction, la limite de fatigue, etc.

Haut de page

R

Rebar (Bare d’armature) (eng: Rebar – Reinforcing bar): Abréviation de la barre d’armature (reinforcing bar), qui est une tige en acier destinée à être incorporée dans le béton, le renforçant ainsi.

Recuit (métallurgie) (eng: Annealing – metallurgy): Un processus de traitement thermique qui modifie les propriétés physiques du métal pour augmenter sa ductilité et réduire sa dureté, le rendant ainsi plus facile à travailler. Le procédé implique le chauffage du matériau au-dessus de sa température de recristallisation, en maintenant une température appropriée pour le travail du métal et la finalisation avec refroidissement.

Résistance à la traction (eng: Tensile strength): Quantité de force appliquée nécessaire pour casser le matériau, généralement mesurée en livres par pouce carré (PSI).

Revêtement (eng: Plating): L’opération consistant à former une couche adhérente de métal sur un objet.

Rivet (eng: Rivet): Un outil de fixation permanente utilisé dans divers procédés de forgeage. Un rivet consiste en un arbre cylindrique lisse (appelé – la queue) avec une tête à une extrémité. Lors de l’installation, le rivet est placé dans un trou foré ou perforé et la queue est déformée, de sorte qu’elle se dilate d’environ 1,5 fois le diamètre d’origine de la tige, maintenant ainsi le rivet en place. En termes simples, le fait de casser le matériau de la « queue » qui est plus plat crée une autre tête à l’autre extrémité du rivet, ce qui donne un rivet à la forme approximative d’un haltère. La tête d’origine du rivet s’appelle – la tête d’usine; on appelle l’extrémité déformée – la tête d’atelier ou le bouge-queue. Il existe différents types de rivets, dont certains sont: les rivets à tête ronde / pleine, les rivets aveugles, les rivets semi-tubulaires, les rivets d’entraînement, les rivets affleurants et autres.

Haut de page

S

SMLS (eng: SMLS): L’abréviation qui signifie sans soudure.

Soudage (eng: Welding): Combinaison de deux ou plusieurs pièces de métal en appliquant de la chaleur ou une pression, ou les deux, avec ou sans matériau de remplissage, pour former une union par fusion ou recristallisation sur les surfaces.

Haut de page

T

Tige d’acier (eng: Rod): Tout acier laminé ou en acier de section transversale circulaire peut être considéré comme une barre ou une tige. En règle générale, une tige est de 3/16 à 1/2 pouce de diamètre. Dans la plupart des cas, les tiges d’aujourd’hui sont enroulées sur de grandes longueurs.

Tour à métaux (eng: Metal lathe): Le tour à métaux est également appelé un tour de grande classe conçu pour l’usinage précis de matériaux durs, à l’origine des métaux, et éventuellement des plastiques et d’autres matériaux. Ces machines-outils enlèvent le matériau d’une pièce métallique en rotation au moyen de divers outils de coupe, tels que des forets et des forets.

Traitement thermique (des métaux) (eng: Heat Treatment – of metals): Ensemble de procédés de travail des métaux utilisés pour modifier les propriétés physiques et chimiques d’un métal. Le traitement thermique consiste à chauffer ou à refroidir le métal à des températures extrêmes pour obtenir le résultat souhaité, tel que le durcissement ou le ramollissement du matériau. Il existe plusieurs techniques de traitement thermique telles que: recuit, renforcement de la précipitation, revenu, cémentation, trempe et normalisation.

Travail à froid (eng: Cold working): Déformation plastique permanente d’un métal en dessous des températures de sa recristallisation, normalement à la température ambiante.

Tube CDS (eng: CDS Tube): Abréviation de tubes sans soudure étiré à froid. Fabriqués à partir d’acier au carbone et de différentes qualités d’alliages, les tubes CDS présentent de meilleurs finitions de surface, des tolérances dimensionnelles plus étroites et des propriétés mécaniques supérieures à celles des qualités correspondantes de tubes sans soudure finis à chaud.

Tube en acier DOM (eng: DOM steel tube): Tube en acier rond soudé dont le cordon de soudure interne a été retiré, créant ainsi une surface interne lisse. Le tube d’acier rond DOM a été dessiné sur un mandrin pour former un tube d’une précision et d’une résistance dimensionnelles plus précises, ainsi que de finitions intérieures et extérieures très lisses. Le tube d’acier rond DOM est idéal pour les applications stressantes nécessitant une haute qualité, des propriétés mécaniques précises, une résistance, une uniformité et une solidité accrues.

Tube HFS (eng: HFS Tube): Abréviation de Tube sans soudure fini à chaud. Le HFS est un produit moins coûteux que le CDS (tube étiré à froid sans soudure) et constitue un bon matériau pour les applications ne nécessitant pas les tolérances dimensionnelles serrées et la finition de qualité de surface fournies par le tube CDS. Lorsque des tolérances strictes sont requises, un usinage est utilisé pour finir le produit selon les spécifications exactes. HFS est utilisé pour les produits nécessitant une paroi plus épaisse et un matériau à haute résistance, tels que des rouleaux hydrauliques, des cylindres et des manchons.

Tube sans soudure (eng: Seamless tube): Un produit tubulaire sans soudure. Ce tube est fabriqué en acier travaillé à chaud ou, dans certains cas, en finissant à froid le produit tubulaire travaillé à chaud pour créer la forme, les dimensions et les propriétés souhaitées.

Tube soudé (eng: Welded tube): Tube obtenu en soudant les bords d’une bande de métal laminée, créant un joint qui s’étend sur toute la longueur du tube.

Tuyau cédule (eng: Pipe schedule): Signification utilisée pour décrire l’épaisseur d’un tuyau.

Tuyau en acier noir (eng: Black steel pipe): Un tuyau en acier qui n’a pas été galvanisé. Son revêtement est en oxyde de fer de couleur foncée (d’où son nom: tuyau d’acier noir) et il est utilisé dans des applications ne nécessitant pas d’acier galvanisé.

Tuyau ERW (eng: ERW Pipe): Tuyaux soudés par résistance électrique (ERW) – utilisés dans diverses applications d’ingénierie, d’échafaudages, de clôtures, de canalisations, etc.

Haut de page

U

UHMW (eng: UHMW): Abréviation de Ultra High Molecular Weight(Poids moléculaire élevé), qui est une subdivision du polyéthylène thermoplastique. UHMW est considérée comme un matériau très résistant, avec la résistance aux chocs la plus élevée de tous les thermoplastiques actuellement disponibles. Il est inodore, insipide et non toxique. De plus, il est très résistant à l’abrasion, certaines formes étant 15 fois plus résistant à l’abrasion que l’acier au carbone. Aussi appelé polyéthylène à haut module (HMPE).

Usinage (eng: Machining): Opération d’enlèvement de matière d’une pièce métallique, généralement à l’aide de machinerie motorisée.

Haut de page

X

XXH (eng: XXH): Abréviation de Double Extra Heavy (Double Extra Lourd).

XXS (eng: XXS): Abréviation de Double Extra Strong (Double Extra Dûr).

Haut de page

The content of this page is also available in: English